Kindle 3G : L’ami du voyageur

Avez-vous déjà soupesé le Lonely planet pour l’Inde ou l’Asie du Sud-est ? Vous avez une idée de leur poids ? Je ne les ai pas pesés, mais j’imagine qu’on approche le kilo avant la découpe des parties qui ne vous intéressent pas. Bien la peine d’essayer d’être léger pour se rajouter une brique de papier dans le sac 😉

Après 14 mois sur la route à porter des livres, romans, guides de voyage ou de conversation. J’ai trouvé la solution à mon problème : le livre électronique d’Amazon « Kindle ».

J’ai acheté le modèle 3ème génération aux caractéristiques suivante (selon Wikipédia)

Existe en 2 versions : WIFI / 3G+WIFI

taille de l’appareil : approximativement 190 mm x 123 mm x 8,5 mm

poids : environ 241 grammes

capacité mémoire : 4,0 Go / 3,0 Go pour l’utilisateur

Je n’ai pas de balance et je ne peux pas vous confirmer le poids.

La version US à un chargeur mural fourni, mais l’international n’a qu’un câble mini USB.

Il coûte 189USD en version 3G.

Le test ou pourquoi « jamais sans mon Kindle en voyage»

Plus de livres pour moins de poids

Pour 241gr, un poids comparable ou largement inférieur à certain guide de voyage j’ai un livre électronique qui peut en stocker jusqu’à 3500 dixit Amazon.

L’expérience de lecture

Je préfère lire un livre sur mon Kindle qu’en version papier. On a l’impression d’avoir une feuille de papier un peu brillante (genre papier photo perlé) sous les yeux. Il n’y a pas de fatigue visuelle, car il n’y a pas de rétro éclairage, pas de reflet sur l’écran même en plein soleil.

Les + par rapport à un livre papier : je peux choisir la taille des caractères, surligner des passages intéressants, mettre des marque-pages (que je ne perds pas). Si je lis allongé sur le côté, je n’ai pas à faire d’effort pour tenir le livre de manière à pouvoir lire les deux pages. Tourner les pages se fait naturellement. Enfin, les livres que j’achète sur Amazon sont stockés en ligne donc je pourrais les récupérer même si je les supprime du Kindle ou si je le perds.

Les  – : Les livres achetés sur amazon sont protégés. Je ne peux pas les partager.

Réduire ses frais de Cybercafé en voyage

Le Kindle intègre un navigateur internet (noie et blanc) et avec le 3G gratuit dans le monde entier (lien vers la carte du monde de la couverture réseau accessible avec le kindle). Je n’ai pas à chercher un cyber en ville pour vérifier mes mails, payer le tarif minimum, payer pour 15min même si je reste que 2 min pour ouvrir ma boite mail, voir qu’elle est vide et partir… Le navigateur est basique, mais couplé au clavier, vous pouvez écrire un mail, vérifier votre banque en ligne, utiliser Google map…bref, ce n’est certe pas un Ipad, l’écran n’est pas tactile et le kindle ne gère pas le flash ou java, mais cela reste très pratique.

J’économise donc sur les frais de cyber café dans les zones où il y a du 3G ou EDGE (S’il y a un cyber, il y aura généralement du réseau téléphone).  Vous me direz que vous pouvez faire ça à partir de votre téléphone sauf que vous aurez à payer une carte sim local ou le roaming. Avec le Kindle, c’est gratuit et ce n’est pas juste pour vos beaux yeux mais aussi pour vous permettre d’acheter des livres sur Amazon où que vous soyez.

Et si vous avez besoin de faire des tâches plus compliquées sur internet et que vous avez un laptop le Kindle aidera à :

Trouver un wifi ouvert sans vous promener avec votre ordinateur dans la rue

(ce que j’ai fait plusieurs fois). Avec le Kindle, ce sera beaucoup plus discret qu’un laptop à moitié ouvert.

Réduit les frais de guide de voyage et de livres

Il y a une collection importante de livres récents et gratuits sur Amazon. Ils sont en anglais, mais beaucoup sont d’un très bon niveau. Vous trouverez de nombreux livres gratuits en Français tombés dans le domaine public. Pour ce qui est des livres payants, le prix des éditions Kindle sont bien inférieur aux versions papiers.

Exemple pour l’excellent livre « Collapse : How Societies Choose to Fail or Succeed »  : 10$ pour la version kindle, 20$ pour la version « hardcover ». Certains titres ne sont pas disponibles pour la France, mais vous pouvez créer une fausse adresse aux US pour avoir accès à tous les titres.

Vous pouvez également économiser sur le prix des versions papier des guides du Lonely planet car ils sont également disponibles en édition kindle à des prix deux à quatre fois moins cher que l’édition papier. Par exemple : 10$ pour le guide argentine à la place de 42$ pour l’édition papier disponible sur le site du LP (Amazon mentionne 26$… à se demander si c’est le même guide…c’est pourtant le lien fournit par le site du LP).

J’ai téléchargé un extrait (gratuit et permet de voir si on accroche à un bouquin avant de l’acheter) pour voir comment il gère les cartes et les liens. C’est excellent. Je n’ai pas pu voir une carte de ville mais pour ce qui est des cartes d’itinéraires, cela s’affiche bien. Il y a de nombreux lien interne : Si une ville est mentionnée dans l’itinéraire, on peut cliquer sur un lien pour aller directement à la page qui la concerne.

Vu que c’est un format kindle, j’ai accès à l’ensemble des fonctions tel que modifier la taille du texte, faire des recherches dans la livres, mettre des signets, rajouter des notes perso etc. Bref, une bonne exploitation des capacités d’un livre électronique. Vous pouvez tester vous même sans kindle en utilisant le « amazon cloud reader ».

D’ancienne édition du Frommers et du Lonely planet (avant 2009) circulent en format PDF (lisible avec le kindle). Aucune idée sur les prix mais beaucoup de voyageurs les ont et impriment les pages qui les intéressent au fur et à mesure du voyage. Certains accepteront peut-être de vous les donner ou vous les envoyer par email… C’est plus simple que de donner un livre. Si les Frommers en pdf, passent relativement bien sûr l’écran du Kindle, les anciens Lonely Planet demandent à naviguer au zoom. C’est lisible mais assez contraignant à utiliser.

Petite parenthèse sur les guides de voyage : En règle général, si le routard ou le LP mentionne un resto ou un hôtel, hop! les prix augmentent et le service se dégrade (normal, pourquoi s’embêter, l’afflux de touriste est désormais garanti) . Le guide mentionne un coin sympa, re-hop! afflux de touriste, on met une entrée payante, etc.… Et ce type de réaction est tellement rapide que les prix mentionnés l’année de publication pour les hôtels sont déjà périmés l’année d’après. Donc pour avoir des informations à jour et arrêter de tomber bizarrement dans des coins blindés de français (le nez dans le routard) ou d’anglophones (LP), essayez des wiki comme wikitravel pour avoir des adresses différentes et des informations mises à jour par la communauté. Bref, un LP ou un guide du routard, c’est bon pour les cartes et quelques explications historiques et culturelles sur les sites visités, mais c’est tout… Cela ne vaut vraiment pas son poids. Fin de la parenthèse.

L’autonomie

L’autonomie est excellente et on a tendance à oublier qu’il doit se recharger de temps en temps. Entre 3 semaines et un mois sans activer le 3G ou le wifi. Une semaine si vous activez le 3G/wifi.

Fragilité

Qu’est-ce qui me dit qu’il ne va pas s’abîmer dans mon sac ? Rien, mais si comme un livre, il craint l’humidité, le Kindle peut avoir une housse sur mesure, plus résistante que les sacs plastiques que j’utilise pour protéger mes livres. Le livre se plie en cas de pression, le Kindle devrait probablement se casser… Néanmoins, c’est sans doute pour cela que je fais plus attention à son emplacement dans mon sac (dans la housse avec l’ordinateur…Il faudra que l’ordinateur plie avant que le kindle soit touché) alors que je mets les livres là où il reste de la place et ce n’est souvent pas le meilleur endroit pour les garder en bon état.

Conclusion

Bon, je crois que vous aurez compris que je suis extrêmement satisfait de mon Kindle d’autant j’ai recommencé à lire régulièrement grâce à lui (de 3 ou 4 livres par an à 2 par semaines) et c’est un super outil en voyage long durée.

Pouvez-vous m’aider à lui trouver un inconvénient, un vrai, histoire que ce test ait l’air un peu objectif ? Car là, à me relire, on dirait plutôt que j’ai été payé par Amazon pour faire la promo du produit (lien) 😉

Vous pouvez suivre la discussion relative à cet article sur le forum de la randonnée légère.

Vous devriez également aimer ...

3 réponses

  1. Rémi Lacoste dit :

    Attention, le nouveau Kindle touch 3g ne permet pas de surfer sur le web en 3g. Il permet seulement d’acheter des livres sur le site d’amazon et un accès à wikipedia. Il est donc beaucoup plus avantageux de se procurer un Kindle 3g avec clavier. N’oubliez pas: le plus gros avantage de ce bidule c’est la possibilité de voyager et de communiquer GRATUITEMENT n’importe ou avec votre Kindle et cela À VIE !!!!! Difficile à battre !

  2. Pierre dit :

    Dans quelques semaines, Amazon va sortir une tablette (genre Ipad) et probablement une nouvelle version du Kindle. On peut espérer qu’un moins l’un de ces produit fera les carottes rapées. Ce qui est sûr c’est que la sortie du Kindle en France s’accompagnera de la sortie de livres au format Kindle en français. De plus, les tarifs des livres électroniques d’amazon ne seront pas soumis à la loi qui fixe un prix minimum car amazon s’est installé au Luxembourg… Bref, attend un peu si tu comptes acheter un kindle et tu auras peut être tes bouquins de fac en version française et une nouvelle version du kindle qui rappe les carottes 🙂

  3. Laurent dit :

    Bah… Un inconvénient : il ne fait pas les carottes rapées 🙂 ? Je dois dire que ton article est pas mal, car pour moi, c’était un gros gadget inutile et incorfortable. (En plus j’en parle sans jamais avoir pu en utiliser un…) Mais je n’avais jamais pensé à l’utilisation « voyageur » et là c’est vrai que c’est une excellent idée ! Après, j’étais dans l’idée d’un écran et tu dois le savoir, je hais lire sur un écran et là aussi surprise, tu parles de grand confort et absence de fatigue visuelle. Donc en fait, c’est un bon produit. Quand je vois mes livres de japonais, chinois, coréen et russe sur ma bibliothèque, c’est vrai que ça pourrait faire de la place ! Puis plus simple de trimballer le sac à la fac que tous ces bouquins. Je vais voir de plus près cette machine !

    Happy mining !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *